[Critique Blu-Ray] L’Année du Dragon, l’évènement Cimino du mois

Pinterest LinkedIn Tumblr +

NDLR: Retrouvez notre test technique et celui des bonus en bas de l’article.

Michael Cimino met en scène, avec L’Année du Dragon, la confrontation entre un idéal chevillé au corps de l’Amérique et la naissance d’une politique souterraine étrangère et pourtant familière au continent. Car la corruption n’a pas que la couleur pétillante de l’Asie, tout comme l’aveuglement démocratique ne va pas sans zones d’ombres.

Trente ans après sa sortie, L’Année du Dragon ne cesse de prendre de la valeur. Sa richesse thématique n’a quasiment jamais été surpassée, autant dans son traitement policier que dans la composition de personnages intimement liés au clair-obscur. Les contrastes nichés au coeur de la peinture d’un Chinatown gangstérisé sont si multiples que le film s’impose vite comme une immense peinture américaine.

Visuellement également, le film est un éblouissement. Avec un soin du détail définitif, Cimino donne une prestance iconique à sa peinture sociale, grandement aidé par le charisme éclatant de Mickey Rourke. Son final, magnifique pied-de-nez à ses détracteurs, font de L’Année du Dragon une oeuvre qu’on ne produirait malheureusement plus aujourd’hui, et qu’on chéri d’admiration

L’Année du Dragon sort aujourd’hui dans un sublime coffret Blu-Ray + Livre, mais aussi dans un simple boîtier Blu-ray. Le même jour en blu-ray une autre curiosité du cinéaste que nous avons testé pour vous.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.