[Critique] Alien : Covenant : Ridley Scott est-il le pire ennemi de la franchise ?

1

On l’attendait cet Alien : Covenant . Après la déception Prometheus pour laquelle Damon Lindelof fût injustement pointé du doigt c’était le retour aux sources. Sauf que nos espoirs ne sont rien face à l’ego de Ridley Scott .

De la beauté et du risque. Pour sa défense, il peut s’enorgueillir d’une première heure sublime il multiplie les plans grandioses et montre tout son

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 1 323 times, 2 visits today)

Avis

4.5 Dans l'espace, on se fout de notre gueule
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Un commentaire

  1. Ce film je le sentais pas, la Fox aurait du laisser Neill Blomkamp faire son Alien 5 au lieu de céder aux caprices de Ridley Scott.

Réagissez !