[Critique] Life – Origine inconnue : Calvin et les chipmunks

0

Accusé bien trop précipitamment de n’être qu’une pâle copie d’Alien, Life – Origine inconnue a pourtant des arguments à faire valoir, se positionnant comme une série B plus que correcte.

Honnête. Une introduction rapidement bouclée dans un beau plan séquence et on passe immédiatement aux choses sérieuses. Life ne cherche pas à nous vendre ce qu’il n’est pas et préfère tout miser sur son ambiance claustrophobe, sa tension permanente. Appuyé par une mise en scène propre – ne cachant pas ses références au film de Ridley Scott ou même Gravity – le long-métrage respecte son cahier des charges et nous offre un thriller SF angoissant où l’on ne boude pas notre plaisir. Surtout quand Calvin, l’étoile de mer de l’espace, commence à trucider de l’astronaute.

Personnages bien fades. Quitte à choisir un camp, il faut reconnaître qu’on penche davantage pour cet Alien visuellement impressionnant que pour ses victimes écrites avec les pieds. Outre le scénario convenu, chaque membre de ce casting pourtant alléchant cumule les clichés et débite des dialogues d’une grande pauvreté. C’est ce qu’on doit appeler le vide spatial.

Life – Origine Inconnue sort le 19 avril 2017.

Advertisement
Share Button
(Visited 325 times, 84 visits today)

Avis

7 On l'aime malgré ses défauts
  • Votre avis (0 Vote) 0
Partagez

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !