Critique Folklore : l’excellente surprise de Taylor Swift

Dans son nouvel album Folklore, Taylor Swift renoue enfin avec l’authenticité après de nombreuses années orientées pop.

La pochette de Folklore de Taylor Swift promet une escapade dans les bois, loin des tumultes et des tendances toujours changeantes de la ville. Une balade durant laquelle, les pensées vagabondant, passé et rêves s’entremêlent.

Pas un seul titre -sur 16- ne s’encombre de vocodeur à outrance ou sonorités pop tendance. Taylor Swift revient au piano et à la guitare, sur des airs indés et folks; parfait pour ravir les nostalgiques de ses débuts country ou les allergiques à la chanson commerciale.

Critique Folklore  l'excellente surprise de Taylor Swift
©2020 taylor nation, lld

Into the Woods

À propos des sujets évoqués, elle reste classique en déclinant la romance sous de multiples formes. De l’amour à deux dans The 1 ou à trois à travers August, en passant par la fâcheuse infidélité avec Illicit Affairs. Auxquels s’ajoutent récits personnels et souvenirs.

Mirrorball et Epiphany se glissent, quant à elles, dans de tout autres registres. Tandis que la première voit la chanteuse se transformer en boule à facettes, la seconde s’inspire du contexte actuel de pandémie.

L’excursion forestière, durant 1h03, se montre généreuse et fait durer le plaisir. Mais peut toutefois s’avérer longuette du fait des thèmes et mélodies peu variés, malgré l’aspect poétique du tout.

Delicate

Au risque de décevoir certains fans, Taylor Swift renoue brillamment avec le naturel grâce à des sonorités épurées et authentiques. Folklore constitue alors une douce échappée onirique, un bon bol d’air en ces temps de crises.

Folklore est sorti le 24 juillet 2020.

Clem Mp

Avis

85%
85%
Une pépite
  • User Ratings (0 Votes)
    0

About Author

Clem MP

Tout ce que l'on sait de ce mystérieux individu, c'est qu'il se nourrit quasi-exclusivement de productions nippones et de musique. L'exploration de ces deux genres lui a valu mille émerveillements de la pop commerciale au rap métal, du shonen aux fantasy les plus délirants. Mais aussi de nombreuses souffrances, c'est ça l'amour après tout…

Leave A Reply