Critique Spectacle – Une vie de pianiste racontée sans fausse note !

0

Une vie de pianiste est l’autobiographie humoristique et musicale de Paul Staïcu. Ce virtuose du piano nous offre un voyage initiatique interactif dans l’univers de la musique. Une forme originale pour un spectacle qui est loin de ne s’adresser qu’aux musiciens.

Un seul en scène romanesque. Le pianiste retrace son parcours depuis sa Roumanie natale jusqu’à la France, nous apprenant au passage des infos intéressantes sur l’histoire mouvementée de ce pays. Car c’est là l’originalité de cette œuvre qui parvient à la fois à nous enchanter, nous divertir et nous instruire. Un peu d’histoire, de politique, de statistiques, d’humour, de souvenirs, de joies, d’épreuves, de mélodies classiques, de jazz, de chansons modernes : tout est parfaitement dosé pour ne laisser aucune place à l’ennui.

Pour tous ! On aurait pu craindre un show un peu élitiste, destiné aux passionnés de musique, mais il n’en est rien. Car, avec beaucoup d’humilité, l’artiste joue avec le public et rend son art extrêmement accessible et vivant. Ainsi, on admire la course de ses mains sur un morceau de Chopin, puis on s’anime sur un air de Stevie Wonder, et on rit enfin aux premières notes de La reine des neiges ! On sent d’ailleurs davantage de sa part une envie de transmettre le goût de la musique plutôt que de faire étalage de ses capacités. Et on adore !

Une vie de pianiste, de Agnès Boury et Paul Staïcu, avec Paul Staïcu, mis en scène par  Agnès Boury, se joue à La Comédie Bastille, à Paris, les mardis à 21h jusqu’au 18 décembre 2018.

Critique Spectacle - Une vie de pianiste racontée sans fausse note

© Facebook / Une vie de pianiste

Advertisement
(Visited 1 times, 30 visits today)

Avis

9 A voir
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.