[Critique] Agent Carter S01 E01 : potentiel inexploité

Article écrit par Chloé Claessens.

En marge du succès mitigé d’Agents of S.H.I.E.L.D., Marvel poursuit sa percée sur petit écran avec Agent Carter, une série ABC consacrée au grand amour de Captain America.

Si l’idée de s’intéresser aux personnages secondaires de l’univers Marvel sent le réchauffé, le premier épisode d’Agent Carter annonce un besoin irrémédiable de faire fonctionner la cash-machine en attendant le retour des Avengers sur grand écran. Peggy Carter, reléguée au rang de simple secrétaire après la Seconde Guerre mondiale, essaie tant bien que mal de prouver sa valeur dans un monde masculin.

Mais là où le discours se veut féministe, les stéréotypes du sexe faible collent à la peau de l’Agent Carter, apte à se bagarrer en robe longue et talons hauts, excessivement polie dans les situations les plus critiques, redoutable combattante équipée d’une agrafeuse, d’une porte de frigo, d’une gazinière allumée.

On retiendra néanmoins quelques bons points pour ce premier épisode d’Agent Carter, dont la photographie soignée, les punchlines un poil ringardes des protagonistes, et l’espoir d’un pitch qui, bien que long à démarrer, annonce une saison au potentiel pour le moment inexploité.

 

6.5 Passable
  • 6.5
  • User Ratings (1 Votes) 5.4

About Author

Avatar

Leave A Reply