Coronavirus : journal d’un fan de films zombies pendant le confinement

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le confinement, c’est long. Pour tenir le coup, on t’a concocté une liste d’incontournables dans le genre du film de zombies. Pour être hype, on te l’a même présenté sous forme de journal de bord. Attention les yeux !

Coronavirus : journal d’un fan de films zombies pendant le confinement
©ARP Selection

Jour 1 : les zombies viendraient de Chine, nous dit-on.

Il y a quelques jours, on apprenait que l’un des premiers cas de zombies n’avait pas été détecté en décembre mais en novembre 2019. Or depuis peu, cette théorie tombe également à l’eau alors que l’on découvre un patient zéro originaire de Séoul, ou plutôt, de Busan.

D’après les informations transmises par le réalisateur Yeon Sang-Ho, ce sont des essais biologiques qui se seraient transmis à toute la faune environnante, des biches aux humains.

On apprend également que malgré l’effort des autorités bien incapables d’enrayer une propagation monstrueuse d’un virus qui rendait les gens violent, une personne contaminée s’était glissée dans un train. Alors qu’un père et sa fille ainsi que plusieurs passagers luttent pour rester en vie dans un wagon devenu porteur de la menace, la face du monde s’apprête à changer…

En effet, les morts vivants se répandent sur le monde.

Si tu ne l’as pas vu, Un dernier train pour Busan est disponible sur Netflix.

1 2 3 4 5 6
Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.