Avignon 2021 – Cyrano(s) : de Bergerac se fait rafraichir le portrait !

Cyrano(s) nous offre une interprétation drôle, moderne et touchante du grand classique de la littérature d’Edmond Rostand.

Encore un Cyrano(s) nous direz-vous. Et c’est ce que nous avons d’abord pensé aussi, un peu perplexes à l’idée qu’il ce classique tant de fois adapté puisse encore réussir à nous surprendre. Si nous avions su à quel point nous nous trompions, nous n’aurions pas attendu cette édition 2021 du Festival OFF pour aller découvrir cette petite merveille !

Avignon 2021 – Cyrano(s)2

Quel panache !

Dès les premiers instants, nous sommes happés par l’énergie des comédiens. Et nous comprenons vite que nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! Car elle en a de l’imagination cette compagnie des Moutons noirs ! « On a tous, en nous, une part de Cyrano. » C’est sur ce postulat que se construit cette adaptation totalement insolite et brillante du chef d’œuvre d’Edmond Rostand.

Et donc, à différents moments du spectacle, chaque comédien ouvre tour à tour une petite parenthèse durant laquelle il sort de son personnage et s’adresse à nous pour nous confier un complexe, une peur, une angoisse. « J’avais la vie et les dents devant moi ! » plaisante l’un d’eux. Et le complexe vole en éclats de rires ! Ainsi, spectacle et réalité s’entremêlent avec délice tout au long de la pièce, en même temps que les époques.

Avignon 2021 – Cyrano(s)4

Une création follement originale

En effet, des touches d’humour, de modernité, d’un peu de folie aussi se glissent dans l’adaptation, la mise en scène et le jeu des comédiens. Jusqu’à prendre parfois une dimension burlesque. Comme lorsque le service du roi arrive en trottinette électrique ! Mais la finesse du texte n’en est pas perdue pour autant. Car si certaines scènes sont rendues hilarantes, d’autres nous plongent dans l’émotion et nous livrent toute leur beauté originelle. Comme la fameuse scène du balcon.

C’est parce qu’il est profondément humain et imparfait et en retrait des codes de la société que Cyrano de Bergerac nous touche autant. Et parce qu’il pourrait être n’importe lequel d’entre nous, une autre grande originalité de ce spectacle est de faire incarner à chacun des cinq comédiens le rôle de Cyrano. Ainsi, c’est par des transitions habiles qu’ils arborent tour à tour le fameux nez.

Ce Cyrano(s) nous trouble, nous surprend, nous fait rire. Et à la fin… il (nous) touche !

Cyrano(s), d’Edmond Rostand, mis en scène par Les Moutons Noirs, avec Roland Bruit, Axel Drhey, Yannick Laubin, Pauline Paolini, Bertrand Saunier, Paola Secret, se joue au Théâtre du Roi René, à Avignon, du 06 au 31 juillet à 16h25. Relâche les mardis.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon ici.

Avignon 2021 – Cyrano(s)

Avis

9.0 Réjouissant !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Amoureuse des mots et des émotions, vous retrouverez ma plume ici - dans les rubriques théâtre, littérature, et cinéma - et ailleurs... ! Écrivain, globe-trotter, passionnée par la vie, tout est pour moi prétexte à l'inspiration et à la créativité. Viens, je t'emmène...

Leave A Reply