[Test]ArmA III : le FPS de l’extrême

0

Troisième opus, ArmA III ne révolutionne pas la saga. Reposant toujours sur les bases efficaces d’Opération Flashpoint, cette simulation militaire vise toujours plus de perfection et de réalisme.

Là dessus, les studios Bohémia ont fait du beau travail : magnifique, le titre possède beaucoup moins de bugs que ses prédécesseurs. Ne pensez pas retrouver un traditionnel FPS à la Call of Duty ou à la Battlefield, puisqu’ArmA vous donnera bien plus de fil à retordre. L’I.A. fait souvent mouche, la combinaison des touches à connaître et les nombreuses possibilités mises à disposition le rendent assez compliqué à prendre en main.

Mais sa difficulté même permet de rassembler une communauté à l’écoute et surtout passionnée. Enrichissant sans cesse le contenu existant, les joueurs sont à l’origine de nombreuses maps, armes et missions disponibles dans le Steam Workshop.

Parue le 31 octobre 2013 la première partie de la campagne porte le nom « survivre ». Il met en scène la tension montante alors que les forces de maintien de la paix de l’OTAN commencent à quitter la République d’Altis.

Advertisement
(Visited 19 times, 1 visits today)
8.9 Immanquable !
  • Graphismes 8.5
  • Son 9
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 9
  • Originalité 9
  • Votre avis (1 Vote) 8.5

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.