Alien : Covenant : péché d’orgueil de Ridley Scott ?

On ne juge pas ici Alien : Covenant (pour ça, il y a notre critique), mais bien le projet lui-même, celui où Ridley Scott semble avoir laissé parler son ego…

Au commencement vint Alien et le succès qu’on lui connaît. Puis le réalisateur laissa sa créature à d’autres, telle une saga qu’il avait crée, mais qui ne lui appartenait pas. Même Prometheus, dont le lien avec son premier film ressemblait à un argument marketing, ne devait que peu se référencer à ce dernier.

Sauf qu’entre-temps, et peut-être n’était-ce pas son idée, il décide d’inclure de l’Alien dans son Prometheus. Le public répond présent, mais reste dubitatif. Dès lors, il lance un Prometheus 2… ce qui n’emballe pas grand monde, surtout qu’en parallèle, un Alien 5, suite directe d’Aliens, fait parler de lui. Ni une ni deux, Ridley renomme son film Alien : Covenant, priorisant ainsi son projet – désormais dédié aux xénomorphes – sur celui de Neill Blomkamp qui rit jaune.

Dès cet instant, l’un n’aura eu de cesse de « manger » l’autre, le réalisateur annonçant pas moins de quatre suites et finissant même récemment par enterrer son concurrent. L’Alien est revenu définitivement à la maison, et vu le résultat, pas sûr que ce soit une bonne chose…

Alien : Covenant de Ridley Scott sort le 10 mai 2017 dans les salles.

About Author

Avatar

Un commentaire

Leave A Reply