Face à Vivendi, Ubisoft n’a pas dit son dernier mot !

Vivendi avait racheté la société Gameloft, et comptait acquérir Ubisoft, l’autre société des frères Guillemot. Mais la résistance continue. Face à elle et à ses 27% la famille Guillemot a renforcé son capital et l’attractivité de l’entreprise. Ainsi, comme le rapporte La Presse+, Gameloft avait été achetée pour environ 1 milliard de dollars canadiens, Ubisoft coûterait elle désormais, près de 9 milliards. Le président de Vivendi, Stéphane Roussel, montre une certaine impatience :

 « Le succès de l’intégration de Gameloft donne l’idée d’aller plus loin dans les jeux vidéo. À l’échelle Vivendi, ça ne suffit pas, donc on veut accélérer. C’est possible que ce soit avec Ubisoft, mais ça peut aussi être avec quelqu’un d’autre. (…) On a beau tendre la main, on est face à une famille qui a de la difficulté à accepter les règles du jeu liées au fait d’être en Bourse. Il y a un blocage de leur côté, au minimum ».

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply