Face à Vivendi, Ubisoft n’a pas dit son dernier mot !

Vivendi avait racheté la société Gameloft, et comptait acquérir Ubisoft, l’autre société des frères Guillemot. Mais la résistance continue. Face à elle et à ses 27% la famille Guillemot a renforcé son capital et l’attractivité de l’entreprise. Ainsi, comme le rapporte La Presse+, Gameloft avait été achetée pour environ 1 milliard de dollars canadiens, Ubisoft coûterait elle désormais, près de 9 milliards. Le président de Vivendi, Stéphane Roussel, montre une certaine impatience :

 « Le succès de l’intégration de Gameloft donne l’idée d’aller plus loin dans les jeux vidéo. À l’échelle Vivendi, ça ne suffit pas, donc on veut accélérer. C’est possible que ce soit avec Ubisoft, mais ça peut aussi être avec quelqu’un d’autre. (…) On a beau tendre la main, on est face à une famille qui a de la difficulté à accepter les règles du jeu liées au fait d’être en Bourse. Il y a un blocage de leur côté, au minimum ».

About Author

Co-créatrice d’ITC, grand manitou « Support » du site, toujours prête à soutenir ses « ADC » ou ses rédacteurs, elle encourage de la même manière, corps et âmes, les meilleurs jeux vidéo, qu’ils soient AAA ou petites productions sans prétention. Elle se réserve toujours quelques cartouches pour les baratineurs et les fautes d’orthographes.

Leave A Reply