[Test] Total War : Attila – pas mal, huns ?

Total War : Attila revient sur la période des invasions Huns, assez originale et peu traitée dans l’univers vidéoludique. Ce stand-alone débute en 395 après J.-C. et met en scène 10 nouvelles factions jouables (Francs, Saxons, Huns…) dont des factions nomades. Les mécanismes de jeu ont dû donc s’adapter en conséquence et qu’en ressort-il ?

Le tutoriel permet de bien prendre le soft en main sans avoir à s’arracher les cheveux pour découvrir les nouveautés. Le joueur doit s’adapter aux hordes, sorte de villes mobiles, qui peuvent se sédentariser afin de construire un camp améliorable ou capturer des cités afin de se développer comme à l’ordinaire. Dans cet opus, les années durent 4 tours et possèdent une ambiance plus sombre que dans les précédents épisodes. On peut y raser des villes, les religions remplacent les cultures, l’arbre généalogique fait son grand retour, et l’interface a été améliorée afin de devenir plus accessible.

Stand-alone complet, Total War : Attila ne se démarque pas vraiment de Rome 2. S’il apporte quelques nouveautés, l’esprit et les mécaniques restent les mêmes, les habitués ne seront pas chamboulés. Néanmoins la période historique se veut très intéressante et il serait dommage de passer à côté.

Avis

8.2 Incontournable

Test effectué sur PC.
Total War : Attila est sortit le 17 février 2015.

  • Graphisme 8
  • Son 8
  • Gameplay 7
  • Durée de vie 10
  • Originalité 8
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply