[Test] The Crow’s Eye : rusher pour nos vies… si seulement

0

The Crow’s Eye sur PC propose une aventure horrifique à la première personne, donnant tout son sens au proverbe : les chiens aboyant le plus mordent le moins…

Imaginez… Lâché dans une université obscure et en ruine, vous découvrez via de nombreux documents que vous suivez les traces d’un enquêteur travaillant sur de mystérieuses disparitions. L’ambiance bien travaillée, nous fait imaginer toutes sortes de menaces et notre premier ennemi devient notre propre imagination. Cependant, le jeu ne contient aucun adversaire et c’est au final sans frayeur qu’on enfonce constamment le bouton de sprint.

Des bruitages ratés. Alors, le personnage halète sans cesse. Couplée à la voix clichée et insupportable du savant fou dans son micro (tel Glados, sans l’humour ni la profondeur), la bande-son devient vite insupportable. De plus, si ces voix parlent de libre-arbitre, le gameplay n’en présente aucun. Le scénario en devient indigeste et il faudra se contenter de phase linéaires de plateformes et de recherches d’objets, pour seulement 5 heures de jeu. Les puzzles, bien que peu excitants, demandent heureusement un peu de jugeote.

Finalement peu effrayant, il devient difficile de s’impliquer dans The Crow’s Eye. Si l’ambiance (efficace, il faut l’admettre) pourrait suffire, le moulin à paroles et l’absence de menace assassinent la peur…

Advertisement
(Visited 66 times, 1 visits today)

Avis

6.1 Peu profond

The Crow's Eye est sorti le 20 mars 2017 sur PC.
Français non disponible.
Test effectué sur PC.

  • Graphismes 6.5
  • Bande-son 7.5
  • Gameplay 5.5
  • Durée de vie 5
  • Originalité 6
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

TerminaT

Depuis sa naissance, ce garçon se nourrit essentiellement de produits vidéoludiques officiels comme officieux. Pour appâter ce moddeur/compositeur/streameur, secouez un fromage et invitez le à jouer à Metroid (vous avez 9 chances sur 11 de vous faire un copain).

Réagissez !