[Test] Resident Evil VII : retour réussi dans la résidence du mal ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après un Resident Evil V décevant et un sixième épisode au ras des pâquerettes, Capcom se devait de réagir pour éviter de sombrer la licence dans l’oubli. La firme a pris un énorme risque avec Resident Evil VII. Pari réussi ?

Au revoir S.T.A.R.S. Exit Chris, Léon et toute sa clique et laissez place à de nouveaux personnages vulnérables et malchanceux. Cette idée aurait pu dénaturer la série mais les développeurs ont su leur donner une personnalité éclatante (et effrayante). La famille Baker vous prendra aux tripes (littéralement parlant) et la quête du personnage principal vous tiendra en haleine. Cependant, il vous faudra moins d’une dizaine d’heures pour en voir le bout.

Retour aux sources. En adoptant une vue FPS, l’immersion se multiplie et la peur vous enlacera à chaque nouvelle session. Survival-horror oblige, le gameplay se veut à la fois nerveux et punitif. La mort rôde à chaque recoin et la gestion de l’inventaire se révèlera primordial à votre survie. À vous de gérer votre stock de munitions sous peine de vous retrouvez dans de beaux draps. En revanche, petit bémol aux rares textures baveuses et aux jump scares un peu trop faciles.

En conclusion, Resident Evil VII revient à ses fondements avec brio !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.