[Test] Portal Knights : Minecraft détrôné du bac à sable ?

0

505 Games se met au jeux type bac à sable en nous proposant Portal Knights. Mais pourquoi investir dans ce soft, « a priori » un clone si proche de Minecraft ?

Ce RPG pour tous. Contrairement à son concurrent, le titre met bien plus en avant son aspect jeu de rôle : créez un mage, un guerrier ou un rôdeur, au gameplay équilibré et très accessible. Grâce à des menus clairs, craftez et améliorez votre personnage via un arbre de talent fourni, un inventaire conséquent et une interface de création d’objets concise. Simple à prendre en main également au niveau des combats plutôt funs, l’opus accuse quelques défauts au niveau de l’intelligence artificielle parfois ridicule.

Rangez vos pelles ! Au milieu de magnifiques environnements habillés d’une ambiance sonore réussie, vous pourrez vous initier à la construction, via un modus operandi simplifié et direct. Un parti pris louable et adapté aux plus jeunes, même si globalement plus de variété aurait été bienvenue ! Enfin, les modes 2 joueurs, en écran divisé et en ligne, apportent un intérêt supplémentaire en proposant une réelle dimension d’entre-aide durant les phases d’assauts ou encore le partage des tâches. Ce qui, pour un jeu de ce type, semble indispensable.

En conclusion, Portal Knights possède sa propre personnalité et par conséquent demeure une bonne alternative au hit de Mojang !

Advertisement
(Visited 150 times, 1 visits today)

Avis

7.0 Fort sympathique

Portal Knights ets disponible depuis le 25 février 2016 sur Playstation 4, Xbox One, PC et Nintendo Switch.

Test réalisé sur Playstation 4.

  • Graphismes 9
  • Bande-son 7
  • Gameplay 7
  • Durée de vie 7
  • Originalité 5
  • Multijoueurs 7
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Romain Hector

Vieux briscard du jeu vidéo ayant commencé sur Commode Amiga 2000 et Sega Master System, j'ai forgé pendant toutes ces années ma passion et mon skill vidéoludique.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.