[Test] Odin Sphere Leifthrasir, orfèvrerie de la 2D

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Vanillaware n’en a toujours fait qu’à sa tête. La 2D est démodée ? On en fait quand même. Les mondes ouverts sont à la mode ? On n’en fait pas. Avec Odin Sphere Leiftrhrasir, pour la première fois, le studio suit le mouvement avec un remaster.

Le jeu qui ne vieillissait jamais. Vanillaware est un véritable orfèvre de la 2D. Dès les premières minutes, on se retrouve encore une fois émerveillé devant le design et l’animation. Le même sentiment ressenti qu’il y a 8 ans. Une sensation qui tient plus à la qualité d’origine qu’au passage à la HD. Leiftrhrasir est le portrait de Dorian Gray d’Odin Sphere.

The Demon Blade. Le plus grand changement du titre se tient dans son gameplay. Bien qu’il soit possible de jouer avec le même système qu’à l’époque, la nouvelle version est conseillée. Dynamisée par les leçons tirées par Muramasa, et rendu plus confortable par une gestion de l’inventaire plus simple (et qui met fin aux sacs dans des sacs, dans des sacs…).

L’incontestable place d’Odin Sphere comme chef d’œuvre ludique n’a jamais eu autant de sens qu’avec Leifthrasir. Les lourdeurs de gameplay effacées permettent de donner toute la place à ce récit nordique sublimé par son aspect unique.

Pour aller + loin

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.