[Test] Metal Gear Online : le cache-cache virtuel rocambolesque !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Certes, Metal Gear Online n’est qu’une composante multijoueur incluse dans Metal Gear Solid V: The Phantom Pain, sorti le 1er septembre 2015. Même si nous en bénéficions 4 mois plus tard sur PC (contre 1 mois sur console), l’expérience proposée se révèle singulière : difficile de ne pas succomber à l’envi d’en vanter l’efficacité !

Pour cause, le gameplay du mode Solo s’adapte parfaitement au multijoueur. Vous pourriez penser qu’un joueur humain n’est pas dupe tel une I.A… Détrompez-vous : les cartons ne vous sembleront jamais si naturels. Par un système de radar réagissant au son, vous pourrez même tomber dans le panneau d’un leurre ou d’un lancé de chargeur vide ! Les cartes sont assez grandes pour que vous n’en visitiez jamais toute la surface en une partie et les cycles jour/nuit et météorologiques imposeront les mêmes contraintes qu’en solo aux 16 joueurs. La faible diversité de modes de jeu ne présente en rien un problème, tant celle présente dans le gameplay permet une infinité de subtilités et de possibilités.

Si vous êtes nostalgique de vos premières parties en réseau, vous succomberez pour sûr aux plaisirs d’un gameplay typé action, subtil, inédit, propice à des situations pleines d’émotions et rocambolesques !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.