[Test] For Honor : attention chérie, ça va couper !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Grosse prise de risque pour Ubisoft qui tente le jeu multijoueurs dans un monde où on abandonne les flingues pour de la grosse épée qui tranche dans le vif (et la chair). À l’arrivée, For Honor nous rappelle qu’il n’y a rien de plus beau qu’un mano à mano sur un champ de bataille.

C’est l’heure du duel ! For Honor peut proposer jusqu’à 8 joueurs (4 par équipe) de s’éviscérer dans la joie et la bonne humeur. D’une simple pression du bouton, on se met en garde et il faudra alors parer les coups dans la bonne direction (trois possible) et frapper, via un coup faible ou puissant, au bon endroit. Un système lent et pourtant tellement dynamique, qui demandera un bon sens du placement et beaucoup de maîtrise des différents types de héros (12 au total).

Une animation soignée. Au travers les 4 modes de jeu et la demi-douzaine de terrains, ce qui frappe le plus n’est pas une grosse hache viking, mais bien la qualité de la mise en scène ! La tension des combats précède alors le plaisir jouissif de l’exécution de son adversaire. D’autant que pour jouer les tueurs, il va falloir de nombreuses heures d’entraînement, notamment via un mode solo qui offre une bonne mise en bouche.

Dans For Honor, chaque victoire se mérite !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.