[Test] Football Manager 2018 : l’homme derrière le joueur

0

Il n’y a pas que sur le terrain qu’un match se joue. Si sur FIFA ou PES on mouille le maillot, Football Manager 2018 demande de mouiller la chemise, et pas qu’un peu !

Les yeux dans les Bleus. Comme toujours, le titre de SEGA nous glisse dans la peau d’un entraîneur qui devra prendre en charge une équipe, mais aussi presque tout le club (et ça en fait des tâches!). La grosse nouveauté de cette édition réside dans son approche sociale. On peut désormais interagir sur l’ambiance au sein du groupe : quel joueur est perçu comme leader, qui est à la marge, etc.. Il faut donc faire attention à notre relationnel et à l’atmosphère dans les vestiaires. En parallèle, la possibilité pour nos poulains de faire leur coming out permet de rendre le jeu plus « vivant » humainement.

La tactique avant tout. Au-delà de la clarté apporté à l’interface, aux analyses et autres, cet opus a également remis au goût du jour son aspect tactique avec toutes les dernières innovations techniques. Certains postes ont ainsi la possibilité d’avoir de nouveaux rôles tel que le « mezzala » et on a davantage d’options de construction de jeu, individuel ou collectif.

Football Manager 2018 se montre parfaitement à la hauteur, en attendant l’arrivée des championnats féminins.

Advertisement
(Visited 258 times, 11 visits today)

Avis

8.0 Complet

Football Manager 2018 est sorti le 10 novembre 2017 sur PC.

  • Graphismes 6.5
  • Bande-son 7.5
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 10
  • Originalité 7
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !