[Test] Battlefield 4 : feel the battlefield !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Toujours en grosse concurrence avec CoD, DICE a réussi à s’implanter durablement sur le champ de bataille. Si l’appel du front résonne toujours aux oreilles des gamers, Battlefield 4 remporte-t-il les honneurs ?

Production AAA, cet opus a bénéficié d’un budget monstrueux que DICE n’a pas manqué de mettre à contribution : conditions climatiques, éclairages bluffants, gestion des vagues et surtout destructions en pagaille spectaculaires !

Devant la déception de ses fans, Electronic Arts a tenu à améliorer la campagne pour le moins famélique du précédent épisode et à créer des liens émotionnels entre les personnages. Rien de bien transcendant : avec une I.A. ennemie stupide, des bugs mortels dans des situations rocambolesques, des QTE horripilants, etc, la campagne  permet seulement de découvrir quelques nouvelles fonctionnalités et surtout de débloquer les armes de bases.

Pour la partie la plus importante, la philosophie de base est conservée : 7 modes de jeu, 10 nouvelles maps, les équipes ont réalisé un énorme travail au niveau des innovations « Levolution » et son gratte-ciel destructible, « Commandant » et son coordinateur d’escouades, « Anéantissement » et sa course à la bombe, défis officiels, personnalisations… du fignolage fort appréciable.

Sans soucis, Battlefield 4 s’impose comme un FPS incontournable. Loin de proposer un simple copier/coller, le studio ajoute, innove et ravi ainsi jusqu’à ses fans !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.