[Test] Anarcute : quelques baffes et ça va mieux !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

ZBIM fait le renard, PAF fait le chien, BOOM fait le canard ! Anarcute vous était présenté en preview, voici notre avis définitif.

Un joli tour du monde… Dans Anarcute, vos amis les zanimaux poursuivront leur combat pour la liberté à travers de grandes villes. À Tokyo comme à Miami, retrouvez une architecture et des textures originales, suppléées d’un côté cartoon charmant. Elles hébergent d’ailleurs des musiques à thème, comme celle de Paris incluant de l’accordéon. Ce genre de détail, participant à une bonne ambiance, prouve le soin apporté à l’expérience par ses développeurs.

…dans le mouvement ! Avec sa difficulté progressive et l’arrivée de nouveaux ennemis (dont des boss) nécessitant l’usage de stratégies simples, Anarcute ne se montre généralement pas punitif et propose un moment de détente. Le level design bien agencé permet une légère exploration pour débloquer de nouveaux animaux. Certains niveaux sont même axés sur l’infiltration, pour plus de diversité ! Enfin, des améliorations permettront d’utiliser de nouveaux pouvoirs, pour au final personnaliser sobrement votre expérience de jeu.

Anarcute n’est pas une claque à proprement parler, mais prodigue du bon divertissement. Regrettons cependant une trop courte durée pour 15€, qui au final sera l’argument qui tranchera.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.