[Critique] Soulmate, rencontre fantomatique en terre britannique

Après plusieurs courts métrages réussis, Axelle Carolyn signe avec Soulmate son premier film et offre par la même occasion une touchante histoire de fantôme comme seul le Royaume-Uni sait le faire.

Qui n’a jamais frissonné en entendant ces légendes urbaines de maisons anglo-saxonnes hantées ? Ici point d’esprit malfaisant. Le film guide le spectateur dans une magnifique rencontre entre deux âmes perdues. Une relation quasi-anormale entre une vivante désireuse d’être morte et un fantôme désirant être toujours vivant. Une relation de laquelle on ne ressort pas indemne. A travers les performances d’Anna Walton et Tom Wisdom on assiste à une belle rencontre entre deux âmes si différentes physiquement mais si proche aussi.

Le tout sous le regard de la campagne galloise, où la réalisatrice a posé ses caméras. Derrière ses beaux paysages se cachent aussi des secrets inavouables. Avec sa photographie et sa mise en scène, Axelle Carolyn la rend somptueuse mais aussi inquiétante rendant au Royaume-Uni ces lettres noblesse de mère du fantastique.

Ne soyez pas étonné d’avoir envie de ressortir votre planche à ouija et pour une petite séance de spiritisme.

Soulmate sera disponible en DVD dès 11 août 2014

Avis

8.5 Envoûtant
  • 8.5
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply