Sortie Blu-ray – Critique Hérédité : une famille formidable ?

0

Hérédité aura pas mal fait parler de lui lors de sa sortie en salles, certains ne manquant pas d’y voir le film d’horreur le plus inventif de ces derniers années. On va voir ça.

Pour un premier film, on n’enlèvera pas à Avi Aster une certaine ambition aussi bien scénaristique que filmique. Dès son introduction, on sent que le jeune cinéaste cherche à nous sortir des sentiers battus et qu’au-delà de nous faire peur, son Hérédité va surtout tâcher de nous surprendre autour de l’explosion d’une famille.

The Haunting of Hill House : la meilleure série d’horreur ?

D’autant que le bonhomme semble totalement assumer son parti pris notamment en matière de rythme. La première heure, loin de plonger dans l’horreur, sera l’occasion de déconstruire ses personnages autour du deuil, d’insinuer un sentiment plus fort que la peur : la panique. D’abord invisible, celle-ci se manifestera ainsi de manière plus brutale au fil du récit. Hérédité est un malaise constant qui ne soulève jamais le cœur, mais prend aux tripes, notamment par l’usage habile du hors-champ.

Hérédité : Toni Collette l’a dans le sang

Si on reconnaît volontiers une certaine fascination pour l’objet filmique qui se déroule devant nos yeux, on n’en reste pas moins sur notre faim. Dans sa tentative de décomposer le genre, Hérédité en utilise pourtant tous les ressorts. Le style est indéniable, la manière aussi, mais l’effet peine à se faire ressentir.

Néanmoins, on peut compter sur le casting pour nous maintenir la tête sous l’eau, notamment une extraordinaire Toni Collette, littéralement habitée par son personnage dont la détresse émotionnelle mène au bord de la folie. C’est lorsqu’elle se montre capable de nous glacer le sang lors d’un discours empli de haine qu’on comprend toute la puissance évocatrice de Hérédité. Ce n’est pas un bon film d’horreur, c’est une expérience terrifiante réussie.

Hérédité est sorti en DVD et Blu-ray le 15 octobre 2018.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

7.5 À nous dresser les poils
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.