[Preview] Narcosis, immersion et terreurs humides

Pinterest LinkedIn Tumblr +

En tant que survivalhorror, Narcosis vous place dans une situation inopportune à la liberté d’action : dans la combinaison d’un scaphandrier explorant une base sous-marine précocement engloutie. La pression de l’eau impose un rythme de déplacement lent qui empêchera vos réactions d’être aussi efficaces qu’en temps normal. Vous possédez bien un moyen de vous propulser pour aller plus vite, mais l’inertie réaliste est lourde et nécessite que vous possédiez la place pour l’utiliser.

La pénombre est évidemment au rendez-vous et l’exploration sous-marine vous fichera un bon coup de frousse. Les détails, graphiques, sonores et l’ambiance asphyxiante des profondeurs permettent de générer un stress auquel chacun sera sensible. Les effets effrayants résident en effet plus dans la mise en scène que dans les jump scares étouffés dont Narcosis n’abuse heureusement pas. En parlant d’étouffer, pensez à garder un œil sur votre compteur d’oxygène si vous ne voulez pas trépasser ! Prenez soin de repousser les créatures qui s’attachent et fissurent le scaphandre de votre combinaison. Gare aussi aux claustrophobes qui auront surement du mal à jouer tant l’Oculus Rift participe à l’immersion !

On attend donc de voir ce que ce survival horror réaliste peut donner une foi terminé !

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.