Penny Dreadful, on attend la suite

Une série mêlant des histoires de vampires, loup-garou, magie-noire et autres mythes de l’Angleterre victorienne ? C’est Penny Dreadful, dont la première saison laisse comme un goût de revenez-y.

Vu de loin, ce melting-pot d’histoires macabres pouvait paraître un peu bancal. La dernière fois qu’on avait vu quelque chose du genre, c’était la très moyenne Ligue des gentlemen extraordinaires. Sauf que là, John Logan est à la baguette, à savoir le scénariste de Gladiator ou plus dernièrement Skyfall. Cela vous place le bonhomme.

Côté casting, le meilleur arrive avec dans les rôles principaux Eva Green, Timothy Dalton et le disparu Josh Hartnett. Au final, l’alchimie prend bien entre les trois lascars, et tout sonne plutôt juste.

Au niveau de l’intrigue, la narration tient la route, et même plutôt bien. Chaque nouveau personnage  apporte son lot de casseroles à l’histoire générale, et on prend plaisir à découvrir les interconnexions au fil des épisodes. Même si l’ensemble peut parfois devenir un poil prévisible.

Pour une première dans le genre, Penny Dreadful se montre assez réussi et agréable à l’œil. La série ayant été prolongée pour une deuxième saison, le cliffhanger de l’épisode final devrait amener un peu plus de punch au show.

Avis : 6,5/10

Article écrit par Mickey Knox

About Author

Avatar

Leave A Reply