Orange is the New Black : Une saison 2 qui décoiffe !

Orange is the New Black : Une saison 2 qui décoiffe ! La seconde saison de Orange is the New Black marque un réel tournant dans l’ensemble de la série. Jenji Kohan toujours aux commandes de cette saison à la fois mouvementée et spectaculaire, autant en termes scénaristiques qu’artistiques.

Le scénario est si sophistiqué au point de faire passer le personnage principal – celui de Piper – au second plan, avec une telle douceur que la transition reste à peine visible. Plus aucune protagoniste ne détient le premier rôle, rendant le visionnage ultra-dynamique.

Au programme : rebondissements culottés, des arrivées, des départs, un humour décoiffant et des réparties acérées. Tout se joue sur des finals abruptes, nous obligeant à enchaîner les épisodes toute la nuit ! Les trouvailles narratives se basent sur la subtilité : juste assez pour comprendre sans jamais frôler le pathétique.

Une mention spéciale pour l’épisode 10 qui marque un nœud dramatique si puissant que la gravité de toute la série semble se suspendre. Les clans explosent, les amitiés ne sont plus, de nouvelles alliances s’inventent, insoupçonnables. L’étau se resserre. Le tout sublimé d’une patte esthétique marquée : ralentis, musique, montage.

Orange is the New Black repousse les limites de son propre concept, du génie !

Avis : 10/10

La saison 2 de Orange is the New Black est disponible depuis juin 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

About Author

Avatar

Leave A Reply