[Critique] Minuscule : la fourmi qui voyait trop grand ?

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Production française aux multiples rebondissements, les épisodes de Minuscule avaient séduit les internautes et le petit écran. Néanmoins la mouture qui cartonne en ce moment au box-office a laissé un brin de déception.

Très beau, accompagné d’une histoire touchante, Minuscule se base sur une narration qui se traîne bien trop en longueur. Les péripéties de la petite coccinelle à l’élytre brisée se ponctuent de touches d’humour et de références cinématographiques multiples, mais les 1h30 manquent par moment d’entrain, de nombreux plans répétitifs rallongeant artificiellement le film.

Si le côté pédagogique et écologique du titre est tout à son honneur, la faune se limite un peu malheureusement à trop peu des, pourtant nombreuses, petites bêtes bourdonnant dans nos contrées.

Au final, on sortira amusé de la salle, mais avec un petit goût amer d’inachevé.

Minuscule – La vallée des fourmis perdues est sorti le 29 janvier au cinéma

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.