Men in Black International et son tournage chaotique

Et un de plus ! Alors que Men in Black International se plante au box office et accumule les mauvaises critiques, Hollywood Reporter rapporte que son tournage n’a pas été de tout repos.

L’idée de relancer la saga avec un crossover avec 21 Jump Street montrait déjà les signes d’un manque criant d’originalité, même si on aime les idées farfelues. Mais un relaunch plus international, avec le duo Hemsworth/Thompson en tête d’affiche, est rapidement mis en place avec en prime une idée sympathique. En effet on a presque eu droit à une critique contemporaine de la politique migratoire tout en faisant d’un groupe de musique genre les Beatles l’antagoniste du film. Jusque là, il y avait de quoi donner l’eau à la bouche.

Men in Black International et son tournage chaotique
De gauche à droite : F. Gary Gray, Kumail Nanjiani, Chris Hemsworth, Tessa Thompson, Walter F. Parkes et Laurie MacDonald au photocall de Londres le 2 juin.

Sauf que débarque alors la production en la personne de Walter F. Parkes, producteur du film et de la saga originale. Le bonhomme refaçonne le scénario et va même, pendant le tournage, distribuer aux comédiens des pages de script modifiées au jour le jour. Hemsworth et Thompson auraient du même coup engagé leurs propres dialoguistes pour refaire une mixture bien chiadée, on vous laisse imaginer le boxon.

Un coup dur pour le réalisateur F. Gary Gray, lequel aurait menacé de quitter le plateau à plusieurs reprises, et pour cause. Sur le plateau, Parkes aurait tourné lui même des scènes. Le film accouche donc de deux versions, celle du réalisateur et celle producteur. Et c’est cette dernière qu’on aurait sur nos écrans, Parkes ayant le final cut. Ambiance.

Men in Black International est actuellement sur nos écrans.

About Author

Emeric Bispo

Leave A Reply