[Critique] Maintenant ou Jamais pour Leïla Bekhti

Pinterest LinkedIn Tumblr +

À l’affiche de Maintenant ou Jamais, Leïla Bekhti a fait du chemin depuis sa révélation au grand public dans Tout ce qui brille. Désormais devenue l’une des étoiles montantes du cinéma français, ce petit bout de femme prouve à nouveau qu’elle n’a pas usurpé son César du meilleur espoir féminin en 2011.

La belle transcende littéralement le long-métrage de Serge Frydman dans le rôle de cette mère de famille prête à tout pour protéger les siens. À la fois forte et fragile, résolue et désespérée, elle créée un lien empathique avec le public qui, tout en la comprenant ou en la rejetant, vivra au rythme de ses décisions, partageant ainsi une certaine intimité.

Bien accompagnée, Leïla peut compter sur la présence de Nicolas Duvauchelle et Arthur Dupont pour lui donner la réplique… ou presque. Maintenant ou Jamais mélange les genres et se métamorphose en huit-clos amoureux où le non-dit accapare l’espace. La parole en devient inutile, laissant au jeu du regard le soin de conclure les phrases.

Une ombre au tableau et pas des moindres : celle d’un scénario trop invraisemblable pour convaincre.

Maintenant ou Jamais sort le 3 septembre 2014 au cinéma

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.