Les Innocents : ce qu’on retient des premiers épisodes

0
Showing 1 of 3

Après Profilage, La Mante ou encore le Tueur du lac, TF1 lance avec Les Innocents une énième série policière pleine d’assassinats, de montagnes et d’amour. Un combo déjà vu des centaines de fois, mais qui parvient tout de même à nous surprendre. Cette fois-ci, la recette a été bien pensée, bien murie et ça se voit ! Retour sur les trois choses à retenir des premiers épisodes.

Attention spoilers !

Une intrigue mystérieuse

Les Innocents Tomer Sisley

© TF1

Comme souvent, la série s’ouvre sur une scène de meurtre sanglante et animale. Rien d’original là-dedans, si ce n’est qu’on identifie immédiatement le tueur. L’intrigue ne repose donc pas sur la fameuse question qui ? mais plutôt pourquoi ?

Tomer Sisley campe alors ce rôle de grand méchant avec mystère et ambiguïté, sans jamais aiguiller le spectateur vers une possible réponse. Rien n’est laissé au hasard. Pas un seul indice, pas une seule piste.

L’histoire reste floue, mais semble pourtant très bien ficelée. On ressent d’ailleurs une dimension profonde et intense du scénario, bien que l’on ait du mal à comprendre où il souhaite nous emmener. Le dangereux loup solitaire se révèle ainsi bien plus dense que ce qu’il paraît et nous donne alors très envie de le retrouver pour les épisodes suivants.

Advertisement
(Visited 1 581 times, 3 visits today)

À propos de l'auteur

Réagissez !