[Critique] Les Gardiens de la Galaxie, le blockbuster rétro

Pour sa seule franchise inédite de sa phase 2, Marvel se lance dans un projet fou : adapter à l’écran une équipe moins connue que les Avengers et la confier à un réalisateur peu habitué aux blockbusters. Les Gardiens de la Galaxie parvient pourtant à se placer là où peu de personnes l’attendaient : au sommet.

Réunissez cinq personnages peu fréquentables, égoïstes, incapables de cohabiter et demandez-leur de sauver le monde. Le charme opère immédiatement et on se laisse embarquer avec cette bande de dégénérés provocateurs de catastrophes, sources inépuisables de rire et de baston. Du grand spectacle à l’état brut.

Mais la vraie valeur ajoutée se nomme James Gunn. Ce réalisateur, pur produit des années 80-90, ne se prend jamais au sérieux et parvient à intégrer cette culture pop tout en respectant le cahier des charges. S’en suivent des affrontements spectaculaires au doux son des eighties ou des répliques citant Kevin Bacon. Un décalage brillant créant un blockbuster à l’esprit rétro.

Le dernier bébé Marvel prouve deux choses : le studio n’est pas le dictateur supposé et un réalisateur indépendant n’y perd pas son âme. Les Gardiens de la Galaxie nous mettent une claque et on tend déjà l’autre joue.

Les Gardiens de la Galaxie sort le 13 août 2014 sur nos écrans.

Avis

9.0 Parfait !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply