Jeux vidéo : la progression contre le sexisme, ce n’est pas encore ça !

Une étude, menée auprès de 13 520 jeunes (11-19 ans) de Grenoble et Lyon, a établi un lien entre la pratique des jeux vidéo et le sexisme. Elle a été publiée par la revue Frontiers in Psychology.

En analysant les jeux à succès, l’équipe de Laurent Bègue (Université Grenoble Alpes) a remarqué que

  • les femmes, sous-représentées, sont cantonnées à des rôles passifs, secondaires et sexualisés.
  • l’attitude sexiste des joueurs se prononcerait proportionnellement avec leur temps de jeu.
  • le jeu vidéo se positionnerait entre l’adhésion religieuse -sexiste dans une plus grande mesure- et la télévision.

Laurent Bègue conclue :

L’industrie (en général) pourrait s’efforcer de ne pas enfermer les individus dans des rôles stéréotypés. Et c’est vrai aussi pour les hommes !

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply