Jeux vidéo : la progression contre le sexisme, ce n’est pas encore ça !

Une étude, menée auprès de 13 520 jeunes (11-19 ans) de Grenoble et Lyon, a établi un lien entre la pratique des jeux vidéo et le sexisme. Elle a été publiée par la revue Frontiers in Psychology.

En analysant les jeux à succès, l’équipe de Laurent Bègue (Université Grenoble Alpes) a remarqué que

  • les femmes, sous-représentées, sont cantonnées à des rôles passifs, secondaires et sexualisés.
  • l’attitude sexiste des joueurs se prononcerait proportionnellement avec leur temps de jeu.
  • le jeu vidéo se positionnerait entre l’adhésion religieuse -sexiste dans une plus grande mesure- et la télévision.

Laurent Bègue conclue :

L’industrie (en général) pourrait s’efforcer de ne pas enfermer les individus dans des rôles stéréotypés. Et c’est vrai aussi pour les hommes !

About Author

Co-créatrice d’ITC, grand manitou « Support » du site, toujours prête à soutenir ses « ADC » ou ses rédacteurs, elle encourage de la même manière, corps et âmes, les meilleurs jeux vidéo, qu’ils soient AAA ou petites productions sans prétention. Elle se réserve toujours quelques cartouches pour les baratineurs et les fautes d’orthographes.

Leave A Reply