Jeux vidéo : la progression contre le sexisme, ce n’est pas encore ça !

0

Une étude, menée auprès de 13 520 jeunes (11-19 ans) de Grenoble et Lyon, a établi un lien entre la pratique des jeux vidéo et le sexisme. Elle a été publiée par la revue Frontiers in Psychology.

En analysant les jeux à succès, l’équipe de Laurent Bègue (Université Grenoble Alpes) a remarqué que

  • les femmes, sous-représentées, sont cantonnées à des rôles passifs, secondaires et sexualisés.
  • l’attitude sexiste des joueurs se prononcerait proportionnellement avec leur temps de jeu.
  • le jeu vidéo se positionnerait entre l’adhésion religieuse -sexiste dans une plus grande mesure- et la télévision.

Laurent Bègue conclue :

L’industrie (en général) pourrait s’efforcer de ne pas enfermer les individus dans des rôles stéréotypés. Et c’est vrai aussi pour les hommes !

Advertisement
(Visited 118 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Les commentaires ont été désactivés sur cet article.