[Test] The Elder Scroll V: Skyrim, l’aventure d’une vie

Pinterest LinkedIn Tumblr +

The Elder Scroll est une série légendaire pour tout rôliste qui se respecte. Skyrim s’impose comme l’épisode de la consécration qui a arraché des centaines d’heures à de nombreux joueurs.

Un TES commence toujours de la même manière, vous êtes prisonniers. A la suite d’une pirouette scénaristique, vous êtes littéralement largué en plein milieu d’une carte gigantesque où vous pouvez laisser libre court à vos envies de baroudeur. Vous pouvez ici être qui vous voulez, barbare fasciste, mage ivre de pouvoir, voleur au grand cœur… libre à vous de faire de ce périple votre aventure. Le système d’évolution va également dans ce sens et est un véritable exemple de versatilité : ce sont vos actions qui façonnent votre personnage.

Mais la qualité principale du titre est indéniablement sa générosité. Le nombre de quêtes et d’activités est juste ahurissant, vous serez toujours occupé à quelque chose : visitez une grotte, tuez un troll, passez en ville revendre vos trésors, confectionnez vos équipements, sans oublier le dragon occis sur le chemin du retour !

Skyrim est une véritable épopée épique, une aventure gorgée de possibilités à recommencer à plusieurs reprises, en vivant des histoires toujours différentes.

Share.

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.