[Test] Bloodborne, ça risque de piquer un peu…

La série des Souls s’est faite un nom au panthéon des RPG de légende. From Software a renoué avec Hidetaka Miyazaki, père de la série pour Bloodborne, le renouveau de la franchise.

Changement de décor ! Après avoir longuement squatté le dark-fantasy, la série nous emmène dans un ersatz de Londres à l’époque victorienne, où l’épidémie de choléra ferait place à une infestation de loup-garous et de démons. Bloodborne n’est pas la claque graphique de l’année, mais son ambiance sombre et sa direction artistique hallucinante en fait l’un des jeux à voir absolument.

On garde une grande partie de l’ADN d’un Souls, à savoir un action-RPG exigeant voir intransigeant. Mais l’ensemble a été grandement dynamisé, plus d’armures lourdes, plus de boucliers, tout se joue dans l’esquive. Il va falloir être vif pour survivre. On pourrait être déçu par ce changement, mais manette en main le résultat est là et ça fonctionne. Sans oublier le level design de génie qui fait la marque des Souls. Le multijoueur se voit agrémenté de donjons aléatoires sympathiques mais qui tranchent avec la qualité de conception du reste du jeu.

Bloodborne confirme la qualité première de la franchise : l’équilibre. Un juste milieu entre une grande difficulté et une progression maîtrisée, qui offre au joueur un sentiment d’accomplissement inégalable et l’envie de continuer malgré le challenge corsé. Ne vous arrêtez pas aux premiers pas ardus et foncez sur ce titre d’une rare qualité !

Avis

8.7 Must-Have

Bloodborne est sortit le 24 mars 2015.
Test réalisé sur PS4.

  • Graphismes 8.5
  • Bande son 8.5
  • Gameplay 9
  • Durée de vie 9
  • Originalité 8.5
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply