[Hands off] Kingdom Come : Deliverance, le réalisme plus fort que tout ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Curieux jeu que ce Kingdom Come : Deliverance, présenté lors de la Paris Games Week. Il nous plonge dans le Moyen-Âge en nous promettant un réalisme sans pareil…

Dans la peau d’un chevalier. Il faut bien reconnaître que l’ambition de Warhorse Studios se voit dans le système de jeu. Lors de la démo, nous avons pu observer toutes les possibilités, présentes ou futures, offertes par le titre. Les dialogues avec les PNJ nous laissent le choix d’assumer nos décisions et ce qu’elles entraînent (avec hausse ou baisse de réputation à la clé). Il faut se restaurer et se reposer pour retrouver son énergie. Enfin, les combats demanderont un certain sens du timing pour éviter de mordre la poussière trop vite. Ici rien de surnaturel, juste la vie comme en 1403.

Techniquement à la rue. Malgré toutes son envie de bien faire, le jeu atteste d’un gros retard graphique comparé à la concurrence. La démo présentée était truffée de bugs en tous genres et les visuels ne se montraient pas particulièrement accrocheurs.

Kingdom Come : Deliverance pose un choix cornélien : est-ce que son système de jeu ambitieux vaut pour l’instant le coup qu’on s’abîme un peu les yeux ?

Retrouvez toutes nos previews de la Paris Games Week 2016

Avis

5.8 À voir...

Le jeu sortira courant 2017.
Jeu non testable lors de la Paris Games Week.

  • Graphismes 3.5
  • Gameplay 5
  • Bande-son 5.5
  • Originalité 9
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply