[Critique] Fruitvale Station : le drame (in)vraisemblable

Inspiré d’un fait divers s’étant déroulé le 1er janvier 2009 à Oakland, Fruitvale Station retrace les dernières vingt-quatre heures d’Oscar Grant.

Jouant complètement la carte du réalisme, tout ce que l’on voit à l’écran s’est réellement passé. Difficile à croire néanmoins, au vu de certaines situations saugrenues où les signaux envoyés par les différents protagonistes sonnent comme des alarmes quant au destin d’Oscar. Du coup, on en ressort à la fois perplexe et frustré.

Le film s’habille pourtant d’une jolie ambition : celle de révéler une histoire vraie tragique, quitte à nous en tirer quelques larmes au passage. On aurait pu se prêter au jeu si le réalisateur n’avait pas tant survolé ses personnages, rendant tout attachement difficile, voire impossible. Heureusement, son sujet sensible parvient malgré tout à se frayer un chemin vers nos cœurs révoltés.

Fruitvale Station est sorti le 1er janvier 2014

Critique écrite par Alexia Pépin

Avis

6 Passable
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply