[Évènement] La cuisine bourgeoise a désormais son prix littéraire Procope !

0

C’est au Procope, l’un des plus vieux restaurants de Paris, que le premier prix littéraire de la cuisine bourgeoise a été décerné le 14 novembre dernier en présence d’un jury (et d’un buffet !) d’exception !

Pourquoi le Procope ? Écrivains, hommes politiques et intellectuels se succèdent depuis 1686 dans ce lieu de rendez-vous gastronomique historique, niché dans le quartier de Saint-Germain des Prés, à Paris. En effet, Voltaire, Rousseau, Diderot et bien d’autres sont venus se régaler de sa cuisine de tradition, bourgeoise. Et c’est Pierre Gagnaire qui a remporté cette première édition du Prix littéraire de la cuisine bourgeoise, avec son livre ‘La cuisine des 5 saisons’. Le chef étoilé aura donc l’honneur de voir l’un de ses plats au menu du célèbre restaurant.

Un prix élitiste ? « Ce qu’on veut retrouver, c’est cette gourmandise, cette qualité, ce parfum d’autrefois mais avec un goût de modernité » a expliqué Stéphane Bern, membre du jury aux côtés – entre autres – de Clotilde Briard, journaliste aux Échos, ou encore Christophe Duhamel, Directeur Général de Marmiton. Il s’agit également de rendre accessible une cuisine très qualitative grâce à des recettes adaptées pour le grand public. Même si certains intitulés comme ‘Noisette de biche poivre noir et genièvre, mousseline de radicchio’ laissent un peu sceptique quant à la facilité de réalisation !

La cuisine des 5 saisons, de Pierre Gagnaire, est paru en octobre 2015 aux Éditions Solar.

[Évènement] La cuisine bourgeoise a désormais son prix littéraire Procope

© Facebook/Le Procope

[Évènement] La cuisine bourgeoise a désormais son prix littéraire Procope-3

© Éditions Solar

Advertisement
(Visited 67 times, 8 visits today)

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !