[Test]Dungeon of the Endless – le test

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dungeon of the Endless, dernier né du studio indépendant Français Amplitude vient de sortir. Pour l’occasion, voici notre test à la sortie de la phase d’Early Access.

Hybride de roguelike et de tower defense, Dungeon of the Endless compte les aventures d’humains arrivés malgré eux dans de terribles donjons extra-terrestres. Leur but : en sortir avec leur générateur d’énergie.

Original par son côté gestion des ressources, le jeu vous entraîne au fil de niveaux en 2D générés aléatoirement. A vous de poser vos pièges, d’améliorer vos personnages judicieusement, d’en débloquer de nouveaux et de les équiper afin de ne pas finir en petit morceaux face à une vagues de créatures sournoises.

Plutôt hardcore (un mode « facile » WTF) DoE devient rapidement addictif. On recherche la meilleure stratégie, puis l’aventure l’emporte et on a du mal à décrocher. Les parties sont (généralement) rapides; Difficile alors de ne pas succomber à « une petite dernière »…

Dungeon of the Endless est désormais disponible pour 11,99€ sur Steam.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.