[Critique] This Old Dog : Mac deMarco, entre chien et loup

Avec This Old Dog, Mac deMarco troque le costume d’ado attardé à la cool pour enfiler celui de crooner sensible, doux et amer.

Maturité. A 27 ans, deMarco a manifestement tiré un trait sur les blagues potaches et l’insouciance de ses débuts. Le temps d’un album en tout cas. Mettant guitares électriques et amplis au placard, le canadien se dévoile a travers treize titres mélancoliques à souhait, évoquant tour à tour son père malade (My Old Man), les déceptions amoureuses (One More Love Song) ou les affres du quotidien (On The Level). Un album un peu grisant, loin de la folie douce des deux premiers albums, mais où l’on y retrouve plus que jamais le sens de la mélodie du Canadien.

Nostalgique. Nappes électroniques minimalistes, claviers lo-fi et guitare folk, c’est le programme de This Old Dog, où tout semble converger vers un trip nostalgique assez saisissant. La voix de deMarco, nonchalante et plus posée qu’auparavant, s’y accorde harmonieusement, redonnant un peu d’espoir à des complaintes souvent sombres mais salvatrices pour l’artiste. Il dévoile ainsi une autre facette de sa personnalité en signant son album le moins brouillon et surtout le plus personnel.

This Old Dog de Mac deMarco, sorti le 5 mai 2017.

Avis

7.5 Sensible

Mac deMarco en concert en France :
- Le 29 mai à Paris (Maroquinerie)
- Le 20 août à St-Malo (Festival La Route Du Rock)
- Le 27 août à Paris (Festival Rock en Seine)
- Le 11 novembre à Lille (Aeronef)
- Le 13 novembre à Nantes (Stereolux)

  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply