[Critique] The Signal, on l’a perdu en route

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Soyons honnêtes, à priori The Signal ne payait pas de mine. Un thriller de science-fiction emmené par Brenton Thwaites (The Giver) et Laurence Fishburne dont la sortie n’arrive pas à atteindre les salles de cinéma, il y avait anguille sous roche.

Jugement hâtif ? Passé le premier quart d’heure d’introduction, le film se montre plein de surprises. Bien fichu, on se sent happer par son ambiance oppressante, cherchant des réponses au détour d’un couloir, tout en craignant ces dernières. Une angoisse grimpant crescendo au fur et à mesure des révélations.

Puis The Signal explose en route. Les dernières vingt minutes sacrifient l’ambiance au profit du spectaculaire, proposant tout juste une belle photographie derrière un abus de ralentis. Le final, bâclé, tente lourdement de conclure son intrigue en oubliant de nombreux éléments au passage. Promettant le meilleur lors de sa première partie, le long-métrage s’achève sur le pire, laissant un goût amer de rendez-vous manquez. Dommage, on était à deux doigts d’en redemander.

The Signal sort en DVD le 04 février 2015

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.