[Critique] The Last Man on Earth S01 E01-02 : carte blanche

En 2020, un virus a décimé l’humanité et le dernier homme sur Terre s’appelle Phil Miller, la quarantaine et totalement immature. Ovni télévisuel, The Last Man on Earth pourrait vous surprendre. Attention (petits) spoilers

À l’image de ces deux producteurs, Chris Millet et Phil Lord (Lego, 21 Jump Street), la série s’affranchit d’emblée des limites pour proposer quelque chose de complètement innovant et fou à la fois. Les délires solitaires de Phil en première partie de show posent les bases et montrent une certaine prise de risque de la part de la Fox, laissant carte blanche à un Will Forte au sommet de son art.

Puis vint Kristen Schaal aka Carol, dernière femme sur Terre et véritable casse-couilles (forcément sinon ce n’est pas drôle), désireuse de repeupler l’humanité avec un homme qui n’en a aucune envie. Loin de se satisfaire d’un comique de l’absurde un peu scato, The Last Man on Earth s’amuse des clichés, bombarde de références cinématographiques et propose des paraboles bien pensées. Si on voit mal comment la série pourrait durer bien longtemps sur ce concept original, mais limité, pour le moment on a hâte de voir la suite.

Avis

8,5 Ovni télévisuel
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply