[Critique] Swiss Army Man ne pète pas bien loin…

0

Film d’ouverture du FEFFS 2016 , Swiss Army Man se révèle être un excellent choix pour mettre le feu dans une salle de cinéma. Indépendant, décalé, dérangeant et un brin fanfaron, le concept fait pourtant l’effet d’un « prout ».

Portrait de la génération Y. Daniel(s) Kwan et Scheinert proposent un (énième) portrait cru et sensible d’une

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Ce contenu est actuellement réservé aux abonnés

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 1 221 times, 3 visits today)

Avis

6 Pétard un peu mouillé
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Réagissez !