[Critique] Supernatural S10 : marque de Caïn et vieux démons

Cela fait maintenant dix ans que les Winchester conduisent leur Impala, tant bien que mal, sans jamais envisager une seule seconde de couper le moteur. Malgré quelques indices sur une fin définitive de Supernatural, celle-ci ne semble pas presser d’arriver, la saison 10 se permettant même d’offrir de nombreuses portes ouvertes.

Grande idée de conserver la marque de Caïn comme fil rouge sous forme de course contre la montre, provoquant de nombreux remous dans la série. Et si Crowley est apparu (trop) effacé durant cette saison, le personnage de Rowena a été une véritable source de fraîcheur au fil des épisodes.

Mais si la marque de Caïn a fait son job, Sam et Dean, eux, commencent gentiment à lasser. Non pas que le capital sympathie des acteurs se soient effondrés, mais leur égoïsme à vouloir se protéger l’un et l’autre au dépens de leur entourage et du monde agace. Un point abordé pour le mieux dans cette saison de Supernatural, posant la question du vrai rôle des Winchester. Et si ils créaient plus de problèmes qu’ils n’en réglaient ? Le dernier épisode apporte la réponse…

Avis

6,5 Rien ne change, pour le mieux comme pour le pire
  • User Ratings (4 Votes) 6.8

About Author

Avatar

Leave A Reply