[Critique] Une suite qui dérange: Le temps de l’action, sent-il le réchauffé?

0

Pour Une suite qui dérange : Le temps de l’action, second volet des films sur le dérèglement climatique, nous tirons aussi le signal d’alarme…

Les mêmes ressorts et on recommence. Cette suite n’aura pas fait dans l’originalité. Certes les problèmes restent les mêmes, mais d’un point de vue cinématographique, on appellerait cela un reboot. Beaucoup de plans ressemblent à ceux d’Une vérité qui dérange. On retrouve l’ex vice-président Al Gore dans son combat pour former une armée de défenseurs du climat et exercer son influence sur la politique internationale. Si évidemment sa quête (et sa présence quasi omniprésente à l’écran) reste inchangée et l’urgence toujours aussi pérenne, le traitement des images et certains dialogues auraient pu bénéficier de renouveau.

Angoisse et espoir. Mais les plans restent beaux, le rythme chronologique entraînant. L’actualité a évolué et le film de Paramount Pictures nous rappelle douloureusement certains épisodes encore frais de notre histoire. Il confirme également certaines des mises en gardes faites dans le premier, mais tente de rester optimiste jusqu’au bout, jusqu’à l’élection du Président Trump. Il permet d’ouvrir de nouvelles perspective pour l’ensemble des initiatives personnelles à travers le monde, en présentant un panorama des évolutions, notamment technologiques, qui ont pu avoir lieu depuis 10 ans. C’est dit, plus d’excuses pour ne pas défendre le climat !

Une suite qui dérange : Le Temps de l’action sortira 27 septembre 2017.

Advertisement
(Visited 94 times, 4 visits today)

Avis

6.5 On est converti !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Ida Gonthier

Présidente et directrice des publications, elle gère l'ensemble de toutes les petites missions qui font fonctionner la société. Elle s’occupe également de la section jeu vidéo soutenue par ses terribles acolytes !

Réagissez !