Critique Suburra saison 2 : Rome aussi corrompue que Naples

0

Cristallisée par Gomorra, la série mafieuse italienne ne se résume pourtant pas qu’aux aventures de Genny Savastano et Ciro Di Marzio. Préquel au film de 2015, Suburra revient sur Netflix pour une saison 2 qui ne manque pas d’atouts.

Résumer Suburra pourrait se faire en quelques mots : un ménage à trois entre hommes politiques, religieux du Vatican et mafieux romains. Véritable lutte d’influence sur fond de trafic de drogue et élections municipales, la série avait largement été critiquée lors de la sortie de la première saison en 2017. Qualifiée de clone de Gomorra, elle arrive pourtant à se forger sa propre identité durant les huit nouveaux épisodes de cette seconde saison.

Sous les paillettes de la ville éternelle se cache un monde bien plus noir qu’il n’y paraît, où chacun place ses pions pour arriver à ses fins. Sensiblement différents et reflets des différentes couches sociales, Aureliano Adami (Numéro 8), Alberto “Spadino“ Anacleti et Gabriele “Lele“ Marchili continuent leur association, malgré les événements tragiques survenus durant la saison 1. Chacun vit avec les fantômes de son passé  et tente d’aller de l’avant, tout en essayant de prendre le contrôle de Rome. Mais la menace du Samurai (Francesco Acquaroli) n’est jamais loin.

Suburra : Jeux de mains, jeux de vilains

Ce qui fait la force du show, c’est qu’il n’y a ni gentils ni méchants. Les hommes politiques (Cinaglia en tête) et les cardinaux, censés représenter la droiture et la rigueur, n’hésitent pas à mettre leur éthique de côté, du moment que les coups bas rapportent quelque chose. Les autres restent fidèles à leurs principes et s’imposent violemment.

Cette nouvelle saison colle également avec l’actualité, puisqu’elle aborde la question des réfugiés et la xénophobie qui en découle. Si quelques longueurs et personnages secondaires un peu faiblards sont à noter, cette seconde saison vaut clairement le détour. Peut-être moins intense et moins noire que Gomorra, elle ne manque pas de piquant, tant les enjeux sont énormes et les rebondissements nombreux. A regarder bien évidemment en VOSTFR.

Toujours aussi intéressante, Suburra continue de marquer des points avec cette saison 2. Ses personnages principaux charismatiques et torturés y sont pour beaucoup et n’ont pas à rougir face à leurs cousins napolitains qui reviendront le 29 mars sur les écrans. 

La saison 2 de Suburra est disponible sur Netflix.

Advertisement
(Visited 1 times, 22 visits today)

Avis

8 Molto bene !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.