[Critique] Rupture pour tous : love is not dead !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’amour est mort vive l’amour ! Rupture pour tous ou le business de la rupture après celui de la rencontre. La société Love is dead se charge de rompre à votre place !

Dans l’air du temps, cette comédie romantico-dramatique délicieusement cynique, produit d’une génération qui ne croit plus en l’amour éternel, livre une partition singulière mais diablement efficace. La finesse de l’écriture et l’ingéniosité du scénario évitent l’écueil de la mièvrerie indigeste quand il s’agit d’évoquer l’amour et la solitude. Sans tomber dans l’outrance, le métrage joue quelques fois la carte du surréalisme pour mieux nous faire réfléchir.

Amour vs Rupture. Saluons le casting de quasi inconnus mais ô combien talentueux, l’énergique Élisa Ruschke et le détestable mais profondément humain Benjamin Lavernhe en tête. Ce premier film à la légèreté surprenante, mais au fond travaillé, trouve habilement son rythme.
Ici, le constat est réaliste, la critique subtile. Et sans imposer une morale attendue avec ses gros sabots, Rupture pour tous laisse au contraire le soin à son spectateur de se questionner sur notre façon de nous aimer et de nous quitter. Love may not be dead après tout …

Rupture pour tous sort en salles le 23 novembre 2016.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.