[Critique] Penny Dreadful S3 E1 : introduction macabre

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Au-delà de son atmosphère âpre et fantastique, la force de Penny Dreadful réside toujours dans ses personnages charismatiques, abîmés, étranges. Une plus-value que l’on retrouve dès ce premier épisode de la saison 3 avec l’apparition de petits nouveaux.

Cette amuse-gueule nous replace directement après la fin de la deuxième saison avec une galerie de protagonistes éparpillés, cherchant tous à retrouver le chemin de leur foyer, un sens à leur vie. Ils ne répondent pas encore tous présents, mais cela ne saurait longtemps tarder. À ces derniers viennent se greffer de nouvelles figures mythologiques telles un Dr. Jeckyll et un méchant aux longues canines, si si, vous voyez de qui on parle.

Ce premier épisode de Penny Dreadful démontre un sens du rythme exemplaire avec ce qu’il faut d’action, de scènes-chocs et de Vanessa Ives pour nous replonger dans le bain direct avec en filigrane un message appuyé : ce n’est que le début.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.