[Critique] Pan et la drogue du pays imaginaire

0

Si on a toujours cru que Peter Pan était une histoire destinée aux plus jeunes, avec le préquel Pan , la vérité éclate enfin au grand jour : à l’instar d’Alice au pays des merveilles, le pays imaginaire existe grâce à une consommation gargantuesque de produits illicites.

Ici, les pirates chantent du Nirvana et du Ramones et les Indiens tiennent plus d’une gay pride ayant mal

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 122 times, 2 visits today)

Avis

5.0 C'est de la bonne !
  • Si vous êtes camés ou un grand enfant 7,5
  • Pour les autres 3
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !