Critique Outlander Saison 4 : quelle réunion de famille !

Voilà, la saison 4 d’Outlander vient de se terminer et il nous aura fallu quelques secondes pour le réaliser… avant de reprendre un paquet de mouchoirs pour une nouvelle session larmoyante. Des larmes de joie ou de déception ?

En toute honnêteté, et après quelques heures de réflexion, nous ne connaissons toujours pas la réponse. Il faut dire qu’Outlander sait parfaitement jouer avec tes émotions à chaque épisode et surtout lors du Season Finale. Ce nouveau chapitre a encore réussi à nous faire voyager aux côtés de Claire et Jamie à bord d’un bateau… sur une mer quelque peu agitée. Chroniques d’une saison saisissante mais pas exempt de défauts. Attention, SPOILERS.

Outlander : une ode à la vie de famille… et à la cruauté humaine.

Pour cette quatrième saison, Outlander s’est principalement penchée sur la place capitale de la vie de famille. Qu’ils soient liés par le sang, un clan ou les liens sacrés du mariage, tous les personnages font partie d’une même et très grande famille (qu’on aimerait également rejoindre illico presto). Cette thématique a permis de nous offrir de magnifiques moments comme les retrouvailles de la famille Fraser, le retour d’un ancien (très ancien) ami de Jamie et une demande en mariage quelque peu singulière (la seconde fois, car la première eut une tournure dramatique). Nous avons également pris plaisir à découvrir Jocasta (interprété par la brillante Maria Doyle Kennedy), la tante de Jamie. Son personnage, très noble, a pour but ici de montrer les conditions désastreuses des personnes noirs en tant qu’esclaves. Outlander arrive toujours à parler de sujets délicats avec une justesse infaillible… et souvent d’une manière très crue.

Résultat de recherche d'images pour "stephen bonnet gif"

Oui, tout est loin d’être rose bonbon fuchsia dans Outlander et les scénaristes nous l’ont rappelé dès le premier épisode avec l’introduction de l’antagoniste Stephen Bonnet. Bien plus cruel que notre regretté (ou pas) John Randall, il n’hésite pas à tuer, piller et même violer l’un des personnages phares de la série. Cette scène, extrêmement insupportable à regarder, s’est centrée sur la passivité des clients face aux cris de la victime dans la pièce d’à côté. Une réaction dégueulasse et inhumaine qui reflète malheureusement l’aspect égoïste (couplé à une certaine peur également) de l’être humain. Encore une fois, Outlander ne lésine pas sur les moments « chocs » et n’embellit jamais la dure réalité…

Outlander : un manque d’action et de retournement de situation

Malheureusement, en dehors de la menace Bonnet, le spectateur n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent. Les complots de Murtagh en tant que chef des Régulateurs ne passionnent pas des masses, la vie de Fergus s’avère touchante mais sans plus et la tribu des Mohawks n’est pas assez présente à l’écran. Certains épisodes se payent même le luxe de montrer Claire en train de nourrir les cochons, plier le linge, boire du bon whisky, etc. Certes, cela montre le côté paisible et tranquille (bien mérité) de la famille Fraser mais ce n’était pas nécessaire de l’accentuer autant. Il faut attendre le 8ème épisode pour assister aux tant attendues retrouvailles de nos protagonistes… pour qu’ils se séparent de nouveaux 3 épisodes plus tard. Un choix discutable d’autant plus que les ellipses temporelles se succèdent à la pelle dans les derniers épisodes, nous larguant au passage.

https://hips.hearstapps.com/hmg-prod.s3.amazonaws.com/images/giphy-1548003653.gif?crop=1xw:1xh;center,top&resize=480:*

Ce dernier épisode de la saison était intense, riche en émotions mais il manquait ce petit quelque chose que les autres Seasons Finales avaient. On retiendra principalement le sacrifice d’un personnage attachant, un accouchement surprise et une réunion de famille en fin d’épisode. Malheureusement, le cliffhanger ne nous a pas impressionné et nous attendons la prochaine saison avec un peu moins d’entrain qu’auparavant. Pour terminer, nous avons été déçus par le développement du personnage de Roger. Plutôt sympathique en saison 3, il s’est révélé macho, égoïste et très désagréable avec Brianna. Il a perdu toute notre sympathie et on espère sincèrement qu’il évoluera lors de la prochaine saison…

Rassurez-vous : Outlander est toujours une série de très grande qualité mais qui, après 3 brillantes saisons, montre malheureusement quelques petites faiblesses.


Avis

7 Très bonne saison avec quelques faiblesses
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Guillaume Chéti

2 commentaires

Leave A Reply