[Critique] Mother ! Jennifer Lawrence vit un cauchemar éveillé

1

À l’instar de David Cronenberg, Darren Aronofsky a toujours eu un rapport particulier avec le corps, que ce soit dans Requiem for a Dream (le corps en décomposition) ou plus récemment dans Black Swan (le corps poussé dans ses derniers retranchements). Mother ! est certainement le paroxysme de sa carrière dans la manière dont il aborde le sujet. Pour l’aider dans sa quête de l’ « organique », il réunit un prodigieux casting :

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 279 times, 3 visits today)

Avis

8 Intense !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Un commentaire

  1. Anonyme le à

    On a trouvé pire film que Godzilla . Je prie pour ne jamais voir pire .

Réagissez !